DERNIERES EMISSIONS


La Région du Pool martyrisé : un génocide perpétré par Sassou le mal du Congo * Marcel Abigna
Crée le 07/12/2017 à 14:16:29
Mis à jour le 07/12/2017 à 14:16:29

Plus de 3500 viticmes, 140.000 déplacés, plus de 380 villages détruits   (Violations des Droits de l'Homme en Afrique et dans le monde)

Plus de 3500 viticmes, 140.000 déplacés, plus de 380 villages détruits

Cris de cœur de la femme congolaise et appel à toutes les âmes fortes
Chers Frères et Sœurs, mères et enfants du Congo en générale et ceux du Pool en particulier, résistants, patriotes, démocrates; républicains, après avoir entendu ces cris de cœur de la femme congolaise, j’ai senti la nécessité de m’associer à elle par la prière d’abord et ensuite par la pensée en vous faisant partager ce que l’évangile et la haute philosophie morale nous enseignent depuis l’aube des temps.
Comme l’on dit certaines femmes congolaises dans les réseaux sociaux ; combien il est difficile de nous résigner de l’état actuel du Congo en général et celui du Pool en particulier ; combien il est difficile de manger quand on pense à nos frères et sœurs dans le Pool qui ont faim ; combien il est difficile de dormir au chaud à l’abri quand on pense à nos frères et soeurs du Pool qui errent dans la foret et qui ont perdu maisons et villages et surtout n'arrivent pas à se soigner; combien il est difficile de rire quand on pense à ceux de nos sœurs et frères qui pleurent un de leur tué par les éléments du pouvoir.
Et n’est-ce pas que c’est difficile de voir le démuni du Pool, spolié, bafoué, humilié par le soit disant les puissants du pouvoir et de voir les graines de la haine, de la revanche et de la guerre que l’on sème.
Cela dit, comme croyants, nous avons le devoir de porter dans nos cœurs le souci du frère et de la création. C’est à l’homme, disent les écritures saintes, que Dieu à confier la mission d’exprimer la bonté de la création, et de l’univers et nous avons le devoir d’y travailler. A nous de lutter contre tout ce qui entrave sa croissance, et en particulier l’injustice qui se trame aujourd’hui contre notre peuple.
Il est temps de rappeler à nous frères et sœurs combattants de la résistance dans le Pool et aussi dans les quatre coins du Congo, et de la diaspora qu’il existe une des lois les plus mystérieuses de la Providence divine : il faut bien la comprendre, pour suivre avec docilité la marche de Dieu. Quand le Seigneur décrète l’expiation des crimes de l’humanité, il choisit ordinairement les victimes les plus innocentes; depuis l’effusion du sang d’Abel jusqu’à l’immolation du Calvaire de Jésus Christ, depuis les apôtres jusqu’aux saints de notre époque, en passant par la mort innocente d’un jeune vendeur de pain en Tunisie (le fameux printemps arabe)  ; cette loi reçois toujours son application, et partout nous retrouvons l’innocence dont la douleur et le martyr sont la rançon ; pourquoi le Pool est si souvent cruellement flagellé? depuis la colonisation cette région est souvent la cible des forces de ténèbres et de Lucifer.
Pourquoi la victime innocente du Calvaire chargée de payer les iniquités de la multitude et de l’univers? Enfants du Pool et victimes innocentes des forces du mal; cette comparaison vous honore, et cet exemple est une réponse à tout. Cette réponse vous ennoblit, elle vous donne une position magnifique aux yeux de la foi, elle vous fait participer à la grande œuvre du salut et de la rédemption du Congo. O chers habitants du Pool et de tant d’autres localités qui payent si douloureusement et qui succombent chaque jour sous les bals de l’ennemi doivent se rappeler cette autre loi qui dit que « que l’aide divine n’est jamais séparé de l’effort humain » et aussi comme l’a rappeler le Pape dans son sermon en Bolivie ; «  devant les obstacles les plus redoutables n’oublier pas d’ouvrir les fenêtres de l’intelligence ». En prenant sur vous la défense de notre patrie, comme d’ailleurs le fait si courageusement Claudine Munari vous prouver par-là que le Congo est un sanctuaire sacré.
Frères et Sœurs du Pool, patriotes vous offrez à Dieu les sacrifices immenses si profondément douloureux ; et vous contribuer à sauver l’avenir du Congo, à payer sa rançon eu égard aux sacrifices que vous concéder au profit de la multitude.
Les écritures saintes nous enseignent «que les pensées des âmes robustes sont toujours d’une richesse abondante. Cet héroïsme et cette vigueur de pensées se montrent surtout dans l’adversité. Quelles soient les secousses intérieures et extérieures, les pensées et les résolutions des âmes robustes jaillissent souvent avec une nouvelle puissance, étant entendu qu’elles sont irriguées par la foi.  Le pasteur Ntumi est un exemple vivant de ses âmes fortes, oui son courage et sa détermination nous permet de maintenir le cap pour résister face à l'oppression et la tyrannie d'un pouvoir inhumain comme nous le recommande le plus grand texte qui proclame nos droits et devoirs, je cite le 3è considérant du préambule de la Déclaration universelle des droits de l'homme :"Considérant qu'il est essentiel que les droits de l'homme soient protégés par un régime de droit pour que l'homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l'oppression".
Ailleurs il est dit encore : « que le souffle qui anime les âmes robustes est aussi puissant que le tourbillon, quand il renverse les obstacles. Nous devons des louanges à tous les résistants d’où ils se trouvent, et ceci pour rendre témoignage à la vérité ; partout dans les contrées du Pool, ce souffle puissants des âmes robustes dont parle l’Ecriture ; partout ce souffle de l’esprit saint parviendra à booster les âmes fortes pour lutter contre les forces de ténèbres. Partout l’esprit de vie qui lutte contre les vestiges de la mort reviendrai à restaurer l’espoir, le courage et l’infatigable vigueur ; braves habitants du Pool et d’ailleurs, partout invoquer l’esprit de vie enfin qu’il ressuscite tout ce qui était flétri et qui semblait mort.
Chères frères et sœurs à ses heures de crise, ceux qui n’ont pas la foi se demandent s’il y a un Dieu dans le ciel qui s’occupe des affaires humaines. Ils semblent nous dire : .Où est donc votre Dieu ? Ils seraient tentés de ne plus croire qu’à la fatalité.
Pour nous, chrétiens, nous savons qu’il existe un Dieu dans le ciel, qui préside au gouvernement des choses de ce monde, et que les grands évènements, comme les plus petits, sont prévus par son infinie sagesse. Nous savons comme qu’il est des heures dans la vie de l'humanité, où les peuples ont besoin de purification et de solennel avertissement, parce que les notions du bien et du mal se sont obscurcies, et que la rouille de l’iniquité a recouvert l’or des âmes. Oui le Congo est trop souillé, trop de sang des innocents versé ; mais beaucoup d’entre nous ignore qu’ à des époques que la Providence a prévues, et ordinairement, quand le mal est arrivé à son comble, le suprême Ordonnateur du monde permet de ces événements, qui se dressent tout à coup comme la mer en furie, barrent le passage au cours ordinaire des choses purifient comme l’onde amère de l’Océan, comme les flammes pénétrantes qui iraient partout chasser l’élément impur et mauvais, dont le contact à souillé l’œuvre de Dieu. Souvent dit le sage : « les grandes choses se font par la valeur des hommes qu’on appelle vertus, pensées, bien plutôt que par des textes, l’homme d’action combat, Dieu donne la victoire. »
Mais, pour terminer écoutons le prophète Isaïe, qui va nous écrire une page d’histoire contemporaine : « Malheur à vous qui trainez une longue suite d’iniquités avec les cordes de la vanité…Malheur à vous, qui dites que le mal est bien et que le bien est mal, : Malheur à vous qui de près ou de loin soutiennent ce pouvoir criminel : Malheur vous qui obéissez aux ordres de ce pouvoir criminel pour assassiner les congolais l’œil invisible du Seigneur vous regarde. C’est pourquoi, continue le Seigneur, il y aura des langues de feu qui se répandront partout et qui consumerons les choses humaines comme de la paille ; car ils ont foulé aux pieds la loi du Seigneur ». Pour les ignorants invincibles Steve Job fondateur d’appel de l’iPhone et de l’i pad avant sa mort nous donne cette belle leçon de sagesse : « Dieu nous a donné l’intelligence pour ressentir la présence de l’amour vrai dans nos cœurs et non les illusion provoquées par la richesse. »
Marcel ABIGNA.