DERNIERES EMISSIONS

+ de A la Une


Au nom du Conseil Supérieur de la Liberté de Communication Philippe MVouo lance la campagne de contrôle des entreprises de presse au Congo, et mise au point et musique du Forum :
Ajouté le 05/06/2013


Sous la présidence de son président Philippe MVOUO, le Conseil Supérieur de la liberté de communication a tenu le mardi 4 juin 2013 à 11 heures au Palais du parlement pour ne pas dire palais des congrès, une réunion de lancement officiel de la campagne du contrôle administratif technique et financier des entreprises de communication et d'impression installées au Congo.
Le Forum comme de nombreux organes de communication a pris part à cette réunion qui lance l'opération de recensement des professionnels des médias en vue d'une part de l'attribution de la carte d'identité professionnelle.
Le Forum profite également de cette occasion pour déplorer la censure des organes de presse comme le Glaive, l'Observateur, Talassa et le Trottoir suspendus pour une durée de deux à quatre mois. Le Forum exprime sa solidarité avec ses organes de presse
Cette décision est un musellement de la presse indépendante. Le pouvoir en place ne doit pas étendre sa politique d'intimidation au moyen de la censure. Nous pourfendeurs des violations des droits de l'homme nous avons le devoir et l'obligation de vous rappeler votre mission première celle de favoriser la liberté d'expression par la presse. Condamnons avec la plus grande fermeté les violations répétées de la liberté d'expression au Congo. Instaurons un débat franc et sincère pour des lendemains apaisés.
Au nom Me Massengo-Tiassé, l'infatigable pourfendeur des injustices et des violations des droits de l'homme,
nous dénonçons ce semblant de démocratie en trompe oeil que les autorités tentent de présenter à l'opinion nationale et internationale en parlant de pluralisme des médias. Le contrôle des organes de presse est une bonne chose, cependant le gouvernement doit donner des moyens à ces organes privés qui fonctionnent difficilement à cause des problèmes d'énergie et d'environnement politique partisan et répressif. Alors que des médias d'état et ceux du clan Sassou tout en utilisant des moyens de l'Etat bénéficient de la manne des annonceurs et des grandes entreprises.
Les organes de presse indépendante pour la plus part sont privés de gros annonceurs notamment de la téléphonie mobile et autres entreprises.
Comment dans ce dénuement de la presse privée peut-on prévoir le recrutement des jeunes travailleurs? Comment peuvent-ils accomplir efficacement leurs missions d'éducation et d'information? Comment peut-on bien gérer les entreprises de communication confrontées aux nombreux délestages et à l'utilisation intensive des groupes électrogènes. C'est dommage que l'Administrateur général du groupe Forum Radio Télévision des droits de l'homme pour des raisons de santé soit indisponible et loin du Congo, pour recevoir et s’entretenir avec la délégation du Conseil.
Ingrid Flora


Voir toutes nos émissions de A la Une