DERNIERES EMISSIONS

+ de Infos du Congo


Les 10 premières années de l'indépendance du Congo, vivez les avec les acteurs Youlou, Massamba Débat, et Ngouabi 1ère partie de 1959 à 1969 :
Ajouté le 14/08/2011


1960-2010, Cinquante ans d’indépendance de la République du Congo proclamé deux ans plus tôt le 28 novembre 1958. Le premier gouvernement présidé par l’abbé Fulbert YOULOU (né le 9 juin 1917) est considéré de néocolonial par les syndicats, les forces politiques de la gauche affiliée à l’Union de la Jeunesse Congolaise (UJC) et à la Fédération des Etudiants d’Afrique Noire Francophone (FEANF).
Responsable de FEANF, Lin Lazare MATSOKOTA,et ses amis avaient programmé la chute et peut-être l’élimination physique de l’abbé Fulbert YOULOU. Alphonse MASSAMBA DEBAT (né en 1921)ancien président de l’Assemblée et ancien ministre du plan en rupture avec YOULOU était d’accord pour ce projet, et voir ainsi Lin Lazare MATSOKOTA (né en 1931)succéder à son cousin YOULOU.
Des milliers de manifestants issus principalement des deux quartiers de Brazzaville, Bacongo et Poto Poto, appuyés par les forces de gauche obtiennent la démission le 15 août 1963 de Fulbert YOULOU. Selon les témoignages de certains Youlistes, en vue de surmonter la crise, le Président s’était entretenu avec Alphonse Massamba Débat qui a manifesté ses ambitions de le remplacer, ainsi le président Youlou lui aurait prédit une fin brutale et tragique à cause de sa trahison et de « ses appétits du pouvoir ».
Dans la nuit du 13 aôut le Président Youlou rencontre son cousin Lin Lazare Matsokota à qui il propose le poste de premier ministre et ce dernier aurait accepté. Ce qui justifiera refus de Matsokota d’adhérer à cette révolution dont il ne connaissait ni les tenants ni les aboutissants.
Connaissant le complot qui se tramait à la veille de l’insurrection populaire, c’est pourquoi le président Fulbert YOULOU va s’exprimer en Lari en mettant en garde la population du pool majoritaire dans le pays, pour les appétits du pouvoir de certains hommes politiques. Vous suivez également dans le même registre l’intervention radiophonique de Dominique Nzalakanda ministre de l’intérieur et de la justice.
(1) A ce sujet un article sur cette période de l'histoire du Congo sera publié dans la rubrique droit à l'éducation et développement culturel.


Voir toutes nos émissions de Infos du Congo