DERNIERES EMISSIONS

+ de Infos du Congo


Réélection du tyran Sassou Nguesso, la France complaisante des dictatures africaines. L'Europe doit geler les avoirs de ceux qui violent les droits de l'homme :
Ajouté le 30/03/2021


Sassou a fait un hold-up électoral en 2016 volant la victoire à deux candidats arrivés en tête au 1er tour il s’agit de Brice Parfait Kolélas et du général Mokoko, son principal opposant qui a contesté cette élection éminemment contestable. Il est en prison depuis juin 2016 avec André Okombi Salissa et bien d’autres.
L’élection du 17 et 21 mars 2021 une autre mascarade qui reconduit au pouvoir Sassou Nguesso après avoir empoisonné le principal opposant Guy Brice Parfait Kolélas et couper l'internet.

Cette parodie électorale est naturellement contestée.
Cette élection éminemment contestable.
Le peuple résistera et tentera de manifester comme le droit interne et le droit international le stipule dans le cadre de la primauté du droit et donc du respect de l’Etat de droit.
Monsieur Sassou Nguesso s’est bien attaqué au peuple et à l'église catholique une fois de plus. Qu'attend l'opinion internationale pour agir ? Qu'est-ce que les francophones attendent pour agir ? On permet aux extrémistes de propager la haine et le rejet de la France et des autres. Ceux qui soutiennent Monsieur SASSOU-NGUESSO sont complices des malheurs du peuple congolais.
Comment la France peut-elle fouler au pied les bonnes pratiques, les recommandations et les perspectives concrètes d’action à mener en vue de faire respecter les principes de l’OIF.
Conformément au nouvel outil de sanctions instaurées par l’Europe on est en droit d’exiger des 27 de prendre des sanctions contre tous ces dictateurs comme Sassou Nguesso qui viole massivement les droits de l’homme. L’Europe doit interdire l’entrée de Sassou Nguesso et son clan de tueurs sur le territoire européen et gelés tous leurs avoirs. L’Europe ne doit pas mettre des fonds à la disposition de ce dictateur réputé d’Afrique.


Voir toutes nos émissions de Infos du Congo