DERNIERES EMISSIONS

Objectifs

Le Réseau Forum Radio Télévision Des droits de l’Homme est une fédération d’associations à but non lucratif qui a pour objet, sur toute l’étendue du continent africain la radiodiffusion sonore et la radiodiffusion visuelle.


Ses programmes visent :

- l’information, l’éducation permanente, les loisirs, l’animation et le développement culturel des différentes couches de la population en vue d’accroître les connaissances principalement en matière des droits de l’homme, de développer l’initiative, la responsabilité et la participation des citoyens à la vie de leur nation ;

- la sensibilisation de la population sur la protection de la santé et de l’environnement ;

- la communication sociale, en l’occurrence, l’expression, la formation et l’information des diverses communautés culturelles, sociales, professionnelles et des familles spirituelles et philosophiques ;

- la protection et la diffusion des œuvres de l’esprit ;


On entend par antenne locale FRTDH, une station de radio ou de télévision implantée dans un Etat africain.


En vue de faire la promotion des Artistes locaux dans chaque Etat, l’antenne locale FRTDH s’engage à diffuser dans sa programmation :

- au moins 70% des œuvres musicales du pays ;

- 35% des œuvres théâtrales, télévisuelles et cinématographiques de l’Etat d’établissement.

Le FRTDH assure au sein du Réseau, les échanges de programmes produits par les antennes locales.

Notre programmation comprend une production propre de près de 35% de l’ensemble des programmes à l’exclusion des rediffusions.


Le Réseau est financé par :

- Une subvention du CIRAC ;

- Une contribution de l’initiateur du Réseau ;

- Des contributions des membres du Conseil d’Administration ;

- 20 à 25% des ressources provenant des annonces, publicités et publi-reportages ;

- Des subventions et dons des Institutions, régionales et internationales, des Etats, des organismes publics et privés soutenant des programmes pour la promotion et la protection des droits de l’homme.


Le Conseil d’Administration du réseau FRTDH est composé de 17 membres, ressortissants de 12 pays.

Maurice MASSENGO-TIASSE l’initiateur du réseau FRTDH est le Président du Conseil d’Administration.


Le Réseau FRTDH est enregistré au Tribunal de Grande Instance de Brazzaville en octobre 2007 et ses statuts signés devant le Notaire le 04 juillet 2007 à l’étude de Maître Julie Agathe Missamou, conformément à l’article 5 de l’Acte Uniforme relatif au Droit des Sociétés commerciales et du Groupement d’Intérêt Economique issu du traité de l’Organisation pour l’Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires (OHADA).


Les autorisations d’installation, d’exploitation et d’exercice au Congo Brazzaville sont accordées le 5 et 6 juin 2008 par le Conseil Supérieur de la Liberté de Communication (CSLC) de la République du Congo d’une part à la Radiodiffusion associative, Forum Radio des droits de l’homme émettant à Brazzaville sur la fréquence 105.8 Mhz et d’autre part à la Télévision associative dénommée Forum Télévision des droits de l’homme émettant à Brazzaville sur la fréquence 831.25 Mhz canal 66 de la bande UHF.



Antenne locale du Réseau FRTDH

L’implantation d’une antenne du FRTDH dans un pays doit d’une part avoir l’autorisation du Conseil d’Administration du Réseau qui a son siège à Brazzaville en République du Congo et d’autre part l’instance de régulation de l’Etat d’installation de l’antenne du réseau.

L’autorisation pour l’installation et l’exploitation d’une antenne de radiodiffusion sonore ou de radiodiffusion visuelle est donnée par l’Etat d’accueil.

Pour l’implantation d’une antenne dans chaque Etat, le président de l’association locale du Forum en tant qu’Administrateur local apporte 25% des financements. Le Réseau FRTDH, en tant que fournisseur des programmes spécifiques, finance à hauteur de 40% du montant des investissements prévus. Le réseau sollicite 35% des dons et des subventions aux partenaires au développement des droits de l’homme de l’état de droit et de la bonne gouvernance en Afrique.



L’éthique de nos journalistes

Les journalistes du Réseau FRTDH aux moyens de leurs émissions des programmes et des œuvres qu’ils diffusent :

- font la promotion des principes énoncés dans les instruments régionaux et internationaux des droits de l’homme.

- être les défenseurs inconditionnels de la dignité de l’homme dans sa vie privée, et s’interdire de mettre en cause les personnes dans ce qu’elles ont de plus intime.

- sensibiliser l’opinion sur la santé publique et les problèmes de l’environnement.

- s’efforcer de choisir les éléments à présenter dans une émission ou le bulletin d’information en fonction du message ou du principe énoncé en matière des droits de l’homme. Il est exclut la recherche du sensationnel, comme le parti pris dans le choix et la présentation des nouvelles, sous la pression d’influences intérieures ou extérieures à la ligne éditoriale du Réseau FRTDH.